Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

24/02/2017

L’urbanisme en conseil municipal

ilot-sartre-rue.jpg

Un point à l’ordre du jour du conseil municipal d’hier soir a été l’occasion de m’exprimer sur la politique d’urbanisme de la ville.

Ce point concernait la démolition de l’ancien cinéma Jean-Paul Sartre victime d’un incendie et de deux maisons mitoyennes. Il concernait donc l’avenir de cet ilot important en centre-ville coincé entre la rue Clémenceau et la l'avenue Alexandre Bos.

ilot-sartre-limites.jpgLa note qui nous était fournie précisait que “ cela permettra après remise au propre de disposer d’un espace foncier qui pourrait permettre une reconstruction de logements “.

C’est donc la politique de construction de logements neufs sur notre ville qui était concernée.

Après avoir obtenu satisfaction concernant l’état des négociations avec l’assureur de l’ancien cinéma Jean-Paul Sartre, je me suis donc exprimé :

ilot-sartre-interieur.jpgVous prévoyez donc la construction de logements sur cet emplacement ainsi libéré.

Nous sommes très inquiets sur les errements de la politique d’urbanisme de notre ville car elle n’a aucune vision sur le moyen et long terme alors que justement, c’est un domaine qui demande beaucoup d’anticipation et de vision claire et réaliste sur l’avenir. J’y reviendrai plus loin à l’occasion d’un autre point.

 

Concernant la construction de logements neufs, puisque c’est le sujet de ce point de notre conseil municipal, notre inquiétude réside sur deux points :

  • Le PADD de notre futur PLUi prévoit la production de 130 logements nouveaux sur le territoire de la CCDA à l’horizon 2030.
  • 20% de ces 130 logements nouveaux devraient être des logements sociaux
  • Seulement la moitié de ces 130 logements nouveaux seraient des logements neufs, les 65 autres concernent des logements en renouvellement urbain.
  • La programmation de 65 logements neufs à construire sur tout le Bassin d’ici 2030, bien que basse, semble raisonnable au regard de la courbe démographique et des mouvements d’urbanisme des années passées.

tourtonde.jpgOr, vous prévoyez de laisser construire 32 logements dans l’ancien parc Tourtonde dans un premier temps. 32 autres pourraient suivre.

On peut penser raisonnablement qu’une trentaine de logements peut être construite sur la parcelle de l’ilot Jean-Paul Sartre rue Clémenceau.

Nous sommes donc déjà bien au delà des prévisions réalistes du PADD. Et il faut tenir compte que les autres communes du Bassin ont aussi des programmes de constructions neuves en habitat collectif et en lotissement.

Mais notre principale inquiétude vient de la concurrence de ces deux programmes de constructions neuves avec le volet habitat du programme AMI Centre-Bourg.

Quels investisseurs privés vont prendre le risque de rénover du logement dans le périmètre de ce programme en sachant que du logement neuf est prévu non loin ?

D’autant plus que vous avez déjà concurrencé ce programme habitat de l’AMI avec la vente de neuf logements de l’ancienne gendarmerie.

Il y a pour nous un projet de trop dans la programmation de logements neufs.

La municipalité précédente avait acquis la propriété Tourtonde pour y installer les résidants du foyer-logement de Bellevue qui auraient trouvé là des logements fonctionnels, proches des commerces et services du centre-ville, sans avoir à subir des travaux de rénovation de leurs logements. Cela aurait aussi permis un éventuel agrandissement de l’EHPAD.

tourtonde-panneau-pc.jpgVous avez malheureusement décidé de renoncer à ce projet qui aurait pourtant été intéressant pour tout le monde et qui aurait laissé une chance au projet de construction de logements neufs de l’ilot Jean-Paul Sartre dont nous parlons aujourd’hui et surtout au programme habitat de l’AMI qui doit absolument être la priorité pour l’avenir de notre ville.

Nous sommes donc très inquiets pour l’avenir de tous ces programmes immobiliers qui se concurrencent entre eux alors que la priorité reste la réhabilitation du centre-ville.

Pour ce qui est de ce point du conseil municipal nous voterons bien sûr favorablement en souhaitant qu’une large réflexion soit engagée sur l’ensemble de la politique d’urbanisme, d’habitat et d’aménagements de notre ville “.

Photos : jlc - Licence Creative Commons sauf photo GoogleEarth - Cliquez sur les photos pour les agrandir

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.