Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

01/09/2017

Une étude pour analyser les sédiments pollués au cadmium du Lot à Laroque-Bouillac

Decazeville,Vieille-Montagne,pollution, cadmium, navigabilité,Lot,

Un Arrêté de la Préfecture de l’Aveyron est paru le 10 août 2017 pour autoriser les opérations de bathymétrie (mesure du relief sous l’eau) et de carottage (prélèvement d'échantillons de sédiments) du lit du Lot afin de déterminer le volume de sédiments stockés en amont de la chaussée de Laroque-Bouillac et leur caractérisation.

Ci-dessous, téléchargez l'arrêté préfectoral :

Autorisation navigation sur le Lot en amont de l'écluse de Laroque-Bouillac.pdf

 

Decazeville,Vieille-Montagne,pollution, cadmium, navigabilité,Lot,Cela nécessite d’abord de se plonger un peu dans l’histoire industrielle locale. L’usine Vieille-Montagne située à Viviez (12) a libéré dans les eaux du Lot depuis près d’un siècle et demi des quantités énormes de produits toxiques contenant du zinc, du plomb, du cadmium… À ces rejets chroniques importants, il faut rajouter les graves pollutions accidentelles de 1983 et 1986 provoquées par Vieille-Montagne à partir du THR et de la décharge industrielle de l'igue du Mas. De nombreuses études officielles et universitaires ont été réalisées sur cette pollution. On peut parler sans se tromper de la plus grosse pollution industrielle d’un cours d’eau en France avec celle du Rhône par les PCB.  

Ci-dessous, un petit film de l'Agence de l'Eau Adour-Garonne sur les conséquences de ces graves pollutions.

 

Decazeville,Vieille-Montagne,pollution, cadmium, navigabilité,Lot,Il reste encore beaucoup de ces produits dangereux dans les sédiments de la rivière Lot et au delà, notamment dans les diverses retenues : écluses, chaussées, barrages… et ils sont plus ou moins “remuées“ à chaque épisode de crue. La quantité de cadmium était estimée en 1990 à plus de 200 tonnes contenus dans plus de 6 millions de m3 de sédiments uniquement pour le Lot. La dépollution complète était estimée à cette date entre 1,3 et 2 milliards d’euro (2 à 3 milliards actualisé). La quantité de cadmium et autres métaux lourds contenus en amont de la chaussée de Laroque-Bouillac doit certes être importante car proche de la source de pollution et son arrivée sur le Lot avec le Riou-Mort, mais elle est négligeable par rapport à l’énormité de cette pollution industrielle que beaucoup sur le Bassin ont volontairement ou inconsciemment oublié.

Decazeville,Vieille-Montagne,pollution, cadmium, navigabilité,Lot,Il est bien sûr important de bien connaître l’état actuel de cette pollution, de l’arrivée du Riou-Mort dans les eaux du Lot jusqu’à la chaussée de Laroque-Bouillac pour ensuite procéder à une dépollution de ce site, pas seulement pour pouvoir rouvrir l’écluse à la navigation, même s'il semble que ce soit l'unique obsession de certains qui ont fermé et qui ferment toujours les yeux sur les causes de ces pollutions et minimisent la responsabilité des pollueurs. 

Decazeville,Vieille-Montagne,pollution, cadmium, navigabilité,Lot,Lorsque les résultats de l’étude sur le volume et la nature des sédiments seront connus sur cette partie du Lot, il conviendra donc de procéder à une dépollution en s'entourant de toutes les précautions possibles afin de ne pas envoyer de sédiments pollués en aval. Le bon sens voudrait que se soit au pollueur d’assurer la charge financière de cette dépollution. A la lecture de l’Arrêté préfectoral, c’est l’Entente Vallée du Lot qui est maitre d’œuvre de cette étude, et c’est vraisemblablement de l’argent des contribuables (aveyronnais, occitans, français et européens) qui va servir à payer la facture. Il serait tout de même souhaitable que Umicore (anciennement Vieille-Montagne) assure à minima le transport et le stockage des sédiments pollués sur son site de  Montplaisir (ou ailleurs) en même temps que les sols pollués des jardins viviezois et pourquoi pas d’autres décharges industrielles contenant leurs déchets sur notre territoire. Je pense notamment à celle de la Romiguière sur la commune de Flagnac par exemple dont nous avions demandé le retrait en conseil municipal de Decazeville lors de l’enquête publique sur la “dépollution“ de divers sites d’Umicore. Les élus locaux devraient insister sur ces dépollutions avant que Umicore quitte définitivement Viviez. 

Enfin, il serait souhaitable que la prise en charge de ces déchets par Umicore ne fasse pas l’objet d’un chantage à l’acceptation du projet de centre de traitement et de stockage des déchets ménagers appelé Solena sur les anciens terrains « dépollués » de l’entreprise vivézoise de zinc.

Ce serait vraiment la goutte d’eau (polluée) qui ferait déborder le vase !

 

Centre-Presse a consacré ce matin un article sur cet arrêté préfectoral, pratiquement que sous l’angle de la navigabilité. Dommage !

Et si le Lot devenait navigable jusqu'à Bouillac ?.jpg

Photos : Cliquez sur les photos pour les agrandir

JLC (Licence Créative Commons), sauf :

- Article de La Dépêche du Midi de juillet 1986

- Article de Centre-Presse du 1 septembre 2017

13/09/2015

Prédict lance son application pour les particuliers

mypredict-ouverture.PNGLa société montpelliéraine Prédict, associée avec Astrium, Météo-France et BRL, vient de lancer son application destinée aux particuliers.

Cette société est née de la nécessité pour les collectivités d’avoir des prévisions météorologiques plus fines afin de prévenir des risques naturels, notamment d’inondation, de tempête, de chute de neige…

repère crue saint-michel 031203.jpg

 

J’ai eu connaissance de cette société il y a un peu plus de 10 ans, lorsque je me suis réellement intéressé à la prévision et la prévention des crues après les inondations du Lot du 3 décembre 2003.

Certaines communes que j’ai visité depuis, notamment Lézignan-Corbières  et Sommières, travaillaient avec Prédict et en étaient relativement satisfaites. Il faut dire que ces communes avaient connu des inondations catastrophiques en 1999 et 2002. 

C’est aussi cette société qui a été retenue par la Communauté de Communes du Bassin Decazeville-Aubin dans le projet d’applications satellitaires pour suivre plus particulièrement les crues du Riou-Mort et ses affluents à Viviez. Elle a notamment travaillé sur le Plan Communal de Sauvegarde de cette commune.

 

mypredict-carte.PNGL’application My Predict est gratuite et téléchargeable pour l’instant pour iTunes et Androïd. Elle prévient des risques météorologiques et hydrologiques sur le territoire ou l’on habite : inondation, submersion, tempête et fortes chute de neige.

L’application permet de visualiser les précipitations et leur intensité et donne des conseils sur le comportement à adopter.

Elle est aussi interactive puisque l’on peut envoyer des photos lors de ces épisodes d’intempéries et rendre compte directement à la société de l’évolution de l’épisode pluvieux ou du degré de la crue. 

neige-conteneurs.jpgLes collectivités abonnées à Prédict on bien sûr des services largement supérieurs tant dans la prévision que dans la fréquence des mises à jour lors d’épisodes d’intempéries.

Mais cette application pour particuliers est fort utile pour les territoires non suivis par Prédict et elle devrait figurer dans les applications des téléphones des élus d’astreinte de toutes les collectivités.

Au même titre que d’autres outils informatiques qui permettent de prévenir et de suivre l’évolution des épisodes d’intempéries :

-       Le site Vigicrue qui contient les cartes nationales des cours d’eau par bassin versant et le suivi en permanence du niveau de ces cours d’eau.

-       Keraunos, l’observatoire français des tornades et orages violents

-       Météo-France, que tout le monde connaît

 

inondation-boissepenchot-041203.jpgUn dernier mot pour dire qu’après les fortes crues du Lot de décembre 2003 (presque douze ans), tout le monde voulait que l’on trouve des solutions pour prévenir et modérer les crues. Depuis, pas grand chose de fait. Le PAPI (Programme d’Action de Prévention des Inondations) que je réclame depuis des années, n’est qu’au niveau d’un PAPI d’intention et les riverains du Lot voient encore chaque épisode de fortes pluies avec angoisse.

Rajout du dimanche 13 septembre 2015

inondations,lotComme beaucoup d'habitants du Bassin, j'étais hier soir samedi à la fête de Decazeville. Nous avons du subir au cours de la soirée d'abord des éclairs qui éclairaient le ciel et des coups de tonnerre (si vous n'étiez pas au milieu du bruit de la fête foraine) avant la pluie. J'en ai bien sûr profité pour tester l'application MyPrédict. J'ai donc pu suivre l'évolution de l'orage qui sévissait non loin du Bassin.

Sur la première capture d'écran à 21h28 (vous pouvez cliquer sur les photos pour les agrandir), on voit la grande zone orageuse qui approche, avec une langue en vert, jaune et rouge qui signale une zone plus violente. Elle part de Montauban et arrive sur le Vallon, au nord de Rodez. C'est le moment où nous apercevons les premiers éclairs et entendons les premier coups de tonnerre.

inondations,lotSur la seconde photo prise à 21h49, on voit plus nettement cette zone d'orages avec des points d'orages violents très localisés qui touche le sud du Villefranchois et va vers le nord-est vers Entraygues en frôlant le Bassin. La pluie n'a pas encore touchée le Bassin et la fête de Decazeville. On peut aussi voir des messages d'information en cliquant sur les deux pictogrammes qui signalent un orage intense peu mobile se déplaçant vers le nord-est avec des ruissellements dans les secteurs sensibles.

inondations,lotSur cette dernière capture d'écran à 22h04, on voit très bien les points d'orages plutôt violents sur Rieupeyroux, Rignac et le Vallon, tandis que la pluie arrive sur le Bassin. Elle était sur la fête quelques minutes plus tard pendant que nous entendions au loin les coups de tonnerre et que des éclairs zébraient le ciel.

J'ai donc pu réellement apprécier en temps réel hier soir les qualités de cette application que je recommande vivement aux élus des communes de télécharger et d'utiliser en complément des sites cités plus haut.

Photos :

- Captures d'écran de l'application My Prédict

- autres photos : jlc - ©creative-commons

16/12/2009

L’agriculture, enjeu important des prochaines élections régionales pour nos territoires

rignac-lapoujade.jpgGérard ONESTA, tête de liste Europe Ecologie Midi-Pyrénées pour les prochaines élections régionales des 14 et 21 mars 2010, était le 27 novembre dernier en Aveyron à la rencontre des militants locaux.

Il a profité de son séjour en Aveyron pour aller à Rignac à la rencontre de paysans bio qui travaillent en GAEC, et voir avec eux quels leviers techniques et financiers efficaces peut mettre en place la Région pour aider l’agriculture bio ou une agriculture s’y rapprochant.

Il était accompagné par des militants et futurs candidats locaux ainsi que par Alain MOLES, paysan et candidat Europe Ecologie dans le Tarn-et-Garonne.

Plusieurs thèmes ont été abordés : prix du lait, aides régionales, comment former, installer et soutenir les paysans, les circuits courts et les groupements d'achats...

Un court extrait de ce dialogue fructueux dans ce petit film

L’agriculture représente un enjeu important pour notre département et pour la région Midi-Pyrénées. C’est pourquoi il se rendra demain 17 décembre chez Jean-Luc Mourgues dans sa ferme à Cuzac dans le Lot (entre Bouillac et Capdenac). Jean-Luc Mourgues est producteur de lait et membre du conseil d’administration du SICASELI (coopérative agricole du Lot qui contribue à maintenir un territoire vivant de qualité)

Une réunion publique est ensuite prévue à Figeac, salle Roger Laval à 18 h.

Programme de la journée en cliquant içi

 

D’autres visites de Gérard ONESTA sont prévues en Aveyron, et de nombreuses réunions des candidats sont également prévues à partir de janvier. Le programme va suivre prochainement.

14/12/2009

Figeac a manifesté pour le climat et attend Gérard Onesta le 17 décembre

onesta.jpg

Gérard Onesta, tête de liste régional d’Europe Ecologie pour les prochaines élections régionales des 14 et 21 mars 2010, sera à Figeac le jeudi 17 décembre.

Après une conférence de presse salle Roger Laval à 14 h 30, il ira à 16 h 30 à la rencontre d’un paysan, Jean-Luc Mourgues, sur sa ferme à Cuzac (entre Bouillac et Capdenac).

De 18 h à 20 h 30, réunion publique salle Roger Laval en présence de Gérard Onesta et des quatre animateurs de la liste Europe Ecologie dans le Lot :

- Stéphanie Muzard Le Moing, artiste et réalisatrice d’un documentaire sur l’agriculture lotoise

- Alain Ciekanski, architecte urbaniste et président de l’association les Amis de la Terre de Midi-Pyrénées

- Antoine Soto, conseiller principal d’éducation et maire adjoint de Figeac, les Verts

- Claire Jourdan, puéricultrice et élue à Figeac, les Verts

Covoiturage de l’Aveyron : Téléphonez à Jean-Louis Calmettes : 06 85 39 04 98

 

Figeac mobilisé pour le climat

Figeac était également mobilisé samedi dernier lors de la journée mondiale en faveur du climat pour demander un accord juste ambitieux et contraignant à Copenhague.

Plus courageux que nous, le Capdenacois Alain Guillermou a choisi d’aller à Copenhague à vélo. Il est parti il y a environ un mois, a fait une halte dans le Nord comme le montre cet article de la Voix du Nord, avant d’arriver à destination le 10 décembre.

Ci-dessous, l'article de La Dépêche du Midi sur le rassemblement de Figeac :

Tous à vélo, pour Copenhague

 

Les Français prêts à faire confiance à Europe Ecologie, surtout dans le sud-ouest

Il faut certes prendre les sondages avec précaution. Mais l’enquête réalisée les 10 et 11 décembre par l’Ifop pour le compte de « Sud-Ouest Dimanche » sur le souhait des Français de voir des représentants des Verts ou d'Europe Écologie diriger des Régions est encourageante.

Dans ce sondage, 64 % des Français se déclarent favorables sur cette idée.

Ils sont largement majoritaires chez les sympathisants de gauche et du MoDem.

Plus intéressant, ce souhait de voir des représentants des Verts ou d’Europe Ecologie est amplifié dans le sud-ouest où il monte à 74 % d’opinions favorables.

Mais opinion favorable ne veut pas dire que l’on votera pour ces représentants dans le secret de l’isoloir

A nous maintenant de convaincre et d’expliquer notre programme et notre manière d'agir pour l’avenir Midi-Pyrénées

24/04/2009

José Bové à Figeac et Assier

bové - soto - figeac.jpgJosé Bové devait être mercredi soir en meeting à Figeac avec Catherine Grèze. Malheureusement ce meeting a du être annulé car le tête de liste d’Europe Ecologie a participé à Toulouse à un débat organisé en dernière minute par les étudiants de Science Po entre des têtes de listes de la région sud-ouest.
Il était néanmoins à Figeac le matin pour une conférence de presse à la salle Balène où il a rappelé le rôle important des services publics, notamment dans nos zones rurales et salué le travail de résistance de la population et de certains élus face à la fermeture de bureaux de poste ou la suppression d’arrêts de trains dans les gares.

josé bové - lot - scop ô chêne 3.jpg

Accompagné par des militants locaux d’Europe Ecologie (mais aussi quelques aveyronnais), il s’est ensuite rendu à Assier, commune lotoise connue pour son festival de jazz estival, visiter une entreprise spécialisée dans la conception d'habitat écologique, naturel 
et économique : la Scop Ô Chêne.
Cette entreprise de huit salariés au statut particulier de Scop (Société Coopérative Ouvrière de Production) est reconnue pour son travail soigné dans l’habitat bioclimatique, la fabrication et la pose de structures bois et la couverture végétale.

L’habitat écologique, la rénovation écologique de l’habitat ancien, la construction d’écoquartiers et le développement des énergies renouvelables, voilà des secteurs pour reconvertir notre économie et créer des milliers d’emplois tout en luttant véritablement contre le réchauffement climatique en France et dans nos départements de Midi-Pyrénées.

José Bové a pu apprécier le dynamisme de ce secteur dans le Lot en dialoguant avec les architectes et artisans présents à Assier pour cette rencontre.

José Bové sera dans l’Aveyron le 22 mai et terminera sa journée par un meeting à La Mouline près de Rodez.

Lisez l’article de La Dépêche du Midi sur cette visite de José Bové dans le Lot en cliquant ici

Lisez et écoutez le reportage audio et écrit de Lot Actuel en cliquant ici