Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

08/06/2007

Plus de transports en commun et plus de place aux piétons et aux cyclistes

Marie-Claude Carlin et Evelyne Durival, candidates des Verts sur la première circonscription de l’Aveyron, ont sensibilisé les Ruthénois sur l’intérêt que nous avons, pour la planète et les générations futures, à utiliser le moins possible notre voiture particulière.
A condition toutefois, qu’il y ait des alternatives pour nous déplacer : des transports en commun confortables, nombreux, ponctuels et à un prix modique, ainsi que des facilités pour pouvoir, en toute sécurité, marcher à pied ou utiliser un vélo.
Les Ruthénois ont été sensibles à cette action. Il faut dire que la circulation à Rodez et dans l’Agglo devient de plus en plus difficile, entraînant des désagréments sonores, olfactifs et vraisemblablement respiratoires. Il serait intéressant que l’ORAMIP installe une station de mesure à Rodez.

La campagne se termine, encore demain pour distribuer les derniers tracts, et le sort en est jeté.
Les candidats Verts et écologistes ont mis toutes leurs forces durant cette campagne pour convaincre de l’urgence à entreprendre des actions pour lutter contre l’effet de serre et protéger notre eau, pour développer plus de solidarités, pour défendre nos services publics…

Quels candidats seront à même de porter ces préoccupations à l’Assemblée nationale ?
Seuls des députés Verts sauront défendre ces valeurs.
Alors dimanche, votez pour les candidats Verts.

03/04/2007

Le TGV, l’arbre qui cache la forêt

medium_Cliché_2007-04-03_10-42-44.pngAlors que depuis plusieurs jours les radios et les télés nous saturent de reportages à la gloire de la SNCF et du record de vitesse que doit battre le TGV aujourd’hui, dans notre pauvre département de l’Aveyron, nous sommes toujours loin de tout par le rail.
Songez que pour aller à Lyon par exemple, ville où je me rends parfois, il faut partir de Decazeville à 23 h 15, pour une arrivée espérée à Lyon Part Dieu à 9 h 31 le lendemain après un arrêt à … Paris, soit une durée du trajet de 10 heures et 16 minutes dans le meilleur des cas. Ce trajet est réalisé en 5 heures actuellement par la route. Si vous rajoutez le coût de la couchette obligatoire, car les voyages se font de nuit, le billet aller-retour en deuxième classe est à 290,40 euros, pratiquement 2 000 francs.
Voilà où en est le « service public » de la SNCF dans la France profonde.
Alors bien sûr, je ne demande pas un TGV à Decazeville. Mais le train pendulaire POLT (Paris-Orléans-Limoges-Toulouse), prévu il y a encore quelques années, puis annulé par le gouvernement Raffarin au bénéfice du futur TGV de la Présidente (Madame Chirac), aurait été la solution la plus rapide à mettre en place et la moins onéreuse. Ce train aurait de plus bénéficié au désenclavement par le rail de la région Centre.
De même que pour une alternative au projet démesuré et onéreux de doublement de la RN 88 entre Toulouse et Lyon via Rodez, un doublement de la voie de chemin de fer entre Toulouse et Séverac-le-Château pour le transport des marchandises et des voyageurs serait une bien meilleure solution, notamment pour notre environnement. C’est d’ailleurs ce que demande le président de l'association d'usagers Tarsly-Fnaut (Tarn-Albi-Rodez-Séverac-le-Château-Lyon) dans une lettre ouverte aux candidats des futures législatives.
La suppression autoritaire du train direct Rodez-Paris est également un coup dur pour notre territoire, tout comme la fermeture d'une partie de la ligne Beziers-Neussargues via Séverac-le-Château, utilisée notamment pour le frêt, fermeture due à la vétusté des rails.
Rajoutons également que le mauvais entretien des voies par Réseau Ferré de France oblige les TER locaux à ralentir fortement à certains endroits. Si rien n’était fait, 65 % des voies seraient obsolètes en 2020. Heureusement, La Région Midi-Pyrénées, va investir 500 M d’euros (+ 250 M d’euros de l’Etat et de RFF) en travaux dans les gares et les voies.